La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

La mission de l'association

 
L'association ÉthicA organise des rencontres publiques à Nantes dans le domaine de la philosophie et de l’éthique (médicale, éducative, sociale, politique, environnementale) autour de questions vives qui animent la société.
 
 
 
Table ronde "Médecine personnalisée : quelle place pour l'humain dans la médecine de demain ?"
Jeudi 1er décembre 2016, 20h30
Lieu unique- Entrée libre
 
Avec Xavier Guchet, Sandra Mercier, Arnaud Poitou,
modérée par Guillaume Durand
organisée par le lieu unique, en partenariat avec EthicA et l’École Centrale de Nantes

Prescrire le meilleur traitement médical possible à un patient en fonction de ses caractéristiques notamment génétiques, prévenir l’apparition de maladies, développer de nouvelles technologies (bioprinting, thérapie génique, etc.), la médecine personnalisée suscite aujourd’hui de grands espoirs même si elle est encore limitée à certaines maladies et à un nombre restreint de patients. Mais elle soulève aussi de nombreuses questions éthiques, économiques et sociales : quelle confidentialité pour les données génétiques recueillies ? Comment devront réagir les médecins face à la découverte, de manière fortuite, d’autres maladies ? Qui aura les moyens de financer des traitements particulièrement onéreux ? Cette médecine sera-t-elle juste et équitable ? Autant de questions posées lors de cette table ronde.

 

Xavier Guchet, professeur des universités, enseigne la philosophie des techniques à l’Université de Technologie de Compiègne. Il vient de publier La médecine personnalisée. Un essai philosophique (Les Belles Lettres, 2016).
Sandra Mercier est maître de conférences des universités – praticien hospitalier dans le service de génétique médicale du CHU de Nantes.
Arnaud Poitou, professeur des universités, est directeur de l’École Centrale de Nantes. Il a précédemment dirigé l’Institut de recherche en génie civil et mécanique, le GeM.
Guillaume Durand est maître de conférences en philosophie à l’Université de Nantes, membre de la Consultation d’éthique clinique du CHU de Nantes et de la Clinique Jules Verne.

Lien Lieu unique

 


Les 5 et 6 novembre 2016, "Question(s) d'éthique"
"Addict(e)s ?"
au lieu unique, Nantes
 

 

Le lieu unique et l'association EthicA ont créé un nouvel événement, Question(s) d'éthique, qui tend à apporter un éclairage sur les grands débats de société qui questionnent les mœurs et le vivre ensemble.

Après une première édition sur la question du Genre qui a réuni sociologues, politologues, philosophes, psychanalyste, nous vous proposons de réfléchir ensemble à la question des addictions. Dans nos sociétés libérales où l'autonomie individuelle est devenue une valeur fondamentale, le phénomène des addictions n'est-il pas un paradoxe ? Pourquoi et comment des individus en viennent à devenir les esclaves de substances (alcool, tabac, cannabis, etc.) et de conduites (jeux, sport, nourriture, etc.) qui les font souffrir et tendent même à les détruire ? Qui sont les responsables de telles servitudes ? Mais toutes les addictions sont-elles des maux à combattre ? Et certaines addictions ne sont-elles pas aussi l'affirmation de notre liberté et ne doivent-elles pas à ce titre être respectées dans une démocratie ?

Programme complet à partir d'octobre 2016

 
 
 
 
 

Journée de recherche « Interruptions médicales de grossesse »

vendredi 10 juin 2016

MSH Ange-Guépin

5 allée Jacques Berque, Nantes  

 

Nous sommes les contemporains d'une époque marquée par un développement technologique fulgurant et une évolution culturelle excessivement rapide, avec la montée en puissance du principe d'autonomie venant ainsi modifier la relation soignant-soigné. L'interruption médicale de grossesse (IMG) recouvre deux situations : d'une part, la découverte d'une anomalie fœtale qui devient l'enjeu de décisions à prendre extrêmement complexes, exacerbées dans certaines situations par l'incertitude du pronostic et d'autre part les situations maternelles qui poussent certaines femmes enceintes à demander l'interruption de leur grossesse en cours. Ces situations médicales et non-médicales contribuent  à interroger la relation soignant-soigné et le sens du soin. Quelle place est accordée à la femme enceinte, à son autonomie mais aussi à sa vulnérabilité, dans ce processus de décision ? Quelles sont les raisons qui emportent in fine une décision d'IMG ? Au nom de quels principes éthiques ?

 

 


 

 
Parution L'autonomie à l'épreuve du soin, Éditions Nouvelles Cécile Defaut, 2015.
 
 
 
 
Le groupe EthicA sur Facebook
 

Partagez